Un quatre étoiles la tête dans les nuages

Depuis quelques mois, Okko Hotels étire sa jolie silhouette tout contre les rives de l’Adour. En levant les yeux au ciel, bayonnais et autres touristes de passage s’extasient sur ce neuvième étage tout vêtu de verre, abritant le « club », poumon central et vital, de cet édifice flambant neuf, bien parti pour révolutionner l’hôtellerie version quatre étoiles. Visite guidée.

Chez Okko Hotels, ne vous attendez pas à un accueil « classique »… Ici, pas de tableau de clés numérotées et suspendues au mur, pas non plus de sonnette pour tirer de son sommeil un veilleur de nuit éreinté… Non, ici, c’est l’écran digital d’un ascenseur high-tech (avec de belles photographies d’un Bayonne d’antan oublié) qui vous cueille comme la promesse d’un séjour inédit.

Et neuf étages plus haut, l’expérience prend une nouvelle dimension... Avec vue. Dans ce club vitré qui offre une perspective magique à 360 degrés sur les flèches de la Cathédrale Sainte-Marie et les flots bleus de l’Adour, on est saisis par un étrange et agréable sentiment… celui d’être « comme à la maison ». Lauriane, directrice adjointe, nous confirme d’emblée, qu’ici, « il faut oublier les codes de l’hôtellerie à l’ancienne »… Et nos lèvres brûlent de lui avouer que c’est déjà fait. Dans une fougue toute basque qui témoigne de sa passion pour son métier, la jeune trentenaire tout sourire prône « la générosité selon Okko ». Car ici, en effet, tout est inclus. « Il n’y pas de supplément chez nous, la maîtrise du budget est totale et le client bénéficie d’une autonomie sans pareille » précise Lauriane. Dans ce club avec vue dans lequel se croisent hommes d’affaires, touristes en goguette et geeks accros au wifi, l’architecte Patrick Norguet a ingénieusement pensé un intérieur cosy et assurément familier. Bibliothèque, canapé, fauteuils moelleux rappellent le salon familial.« Certains clients retirent même leurs chaussures en s’installant pour lire » s’amuse la directrice adjointe. Et le concept s’invite même dans la « cuisine »... Autour d’un buffet disponible 24h sur 24, trône un immense réfrigérateur dans lequel on vient se servir à l’envi.

« L’ère du client roi est révolue. Chez Okko, on prône le rapport d’égal. » La formule est lancée, et le groupe hôtelier au succès fulgurant compte bien rebooster l’hôtellerie version quatre étoiles. Pas de luxe ostentatoire, vous l’aurez compris, mais un univers saisissant de générosité et de sincérité.

Loin des établissements aseptisés, des chambres standardisées, les « Hôteliers » selon Okko ne sont ni réceptionnistes, ni serveurs. Ils ne sont en revanche jamais avares d’un bon conseil, d’une belle adresse afin de profiter au mieux de la région. « On recentre le métier » lance Lauriane.

Et comme ici, dans ce cadre qui appelle à la flânerie, le temps coule comme l’Adour dont on admire la vue, on en oublierait presque d’aller se coucher… Direction la chambre, à l’agencement optimisé, aux lignes sobres et épurées, dont la salle de bain se dévoile à peine, derrière une majestueuse structure entre persienne classique et vague de l’Atlantique. Un joli film via la VOD gratuite viendra finalement inviter Morphée avant que le générique de fin n’ait fini de se dérouler… on ferme les yeux, en pensant qu’en cas de petit creux, on ira ouvrir la porte du réfrigérateur… Comme à la maison.

OKKO HOTELS
22 bd du BAB
64100 BAYONNE
05 59 42 88 40

Rédaction : Nathalie FAURE
Photos : Jean-Michel DUCASSE


> Me retrouver sur la Blossom map !
Partager