“ Nos clients sont au centre de tout ”

Que de chemin parcouru depuis 1906, l’année où l’arrière-grand-père de Thomas n’assurait que le maïs ! Car chez les Menjot, on est assureur de père en fils et ce depuis quatre générations. « Au départ je n’étais pas sûr de vouloir être assureur, confie Thomas. J’ai fait une école de commerce, j’ai voyagé...

À l’issue de mes études, beaucoup de copains ont trouvé des postes à Paris. Passionné de ski et de surf, je n’avais pas envie de quitter le Sud-Ouest. Lorsque son père lui propose de le rejoindre, Thomas n’hésite pas « après tout, gérer un cabinet d’assurances c’est gérer une entreprise avec des notions d’entreprenariat ». Ce qui lui plaît dans son métier, c’est « de partager la vie des gens. Certes on ne va pas les soigner mais les prévenir d’un pépin matériel ». Désireux de bannir les préjugés sur les assureurs, il voit son métier comme le fait de protéger au mieux ses clients « on indemnise pour que la vie puisse continuer ». Le cabinet Menjot travaille avec le groupe anglais Aviva « parce que nous avons les mêmes valeurs et qu’on s’attache à conserver nos racines avec notre fournisseur historique ». La force de cette compagnie ?
Sa réceptivité. « Pour que nos clients – certains nous suivent depuis un siècle ! – continuent à avoir ce rapport privilégié avec nous – on sera toujours là pour eux – , il faut avoir de bons contrats et d’excellentes relations avec notre compagnie d’assurance. Et une équipe sacrément compétente ! ». Six collaborateurs gravitent autour de Thomas. « Benoît s’occupe du commercial pro, Marie Anaïs des particuliers et des agriculteurs, Nathalie de la gestion des flottes, Caty des sinistres, Isabelle des mutuelles et Marine de la comptabilité. » Avec de temps en temps, une visite du papa de Thomas « parce que sa passion c’était son métier ! », conclut le fiston. Marrant le jeune homme avait choisi « reprise et création d’entreprise » en Sup de Co. Atavisme quand tu nous tiens.

AVIVA MORLAAS LESCAR

> Me retrouver sur la Blossom map !

en images