LagaheLagaheLagahe

Perdition gustative

Quand la boucherie-charcuterie-rôtisserie devient un art, on entre chez Lagahe (« e » et non « é ») comme on visite un musée. Installés boulevard Alsace Lorraine, dans un bel espace design, Laura et Marc Lagahe bichonnent leurs clients comme leurs douze employés. Avec comme valeur fondamentale la noblesse d’un métier de passion.

Dans ce temple des races rustiques (vache, veau, cochon, poulet), des charcuteries artisanales de terroir, des plats concoctés maison et des alcools choisis avec soin, on redécouvre le Goût avec une majuscule. Pas un hasard. Les bêtes, les saveurs des bonnes choses, Marc connaît. Fils de paysan béarnais, après un CAP de charcutier-traiteur, il entre chez un patron à Assat où il s’occupe de toute la fabrication de la charcuterie. Laura elle, travaille comme secrétaire chez Pédavia, les abattoirs de Lons. « Nous nous sommes connus sur un champ de courses, se souvient Laura. Marc était driver de trot attelé. Une passion que nous avons en commun ».

En 1988, Marc décide de voler de ses propres ailes et ouvre sa première boutique avenue du Général de Gaulle à Pau, avec Laura à ses côtés pour s’occuper de la gestion administrative. L’excellence des produits proposés attire très vite une clientèle exigeante. « La viande –blonde d’Aquitaine, agneau et veau Label Rouge – est achetée sur pied, explique Laura ; les volailles fermières, élevées en plein air et en totale liberté, viennent des Landes. La charcuterie, sans colorant, est faite maison. Tout comme notre foie mi-cuit de canard ou les huit plats différents que nous concoctons chaque jour pour la partie traiteur. »

Luxe, calme et volupté

Depuis 2015, la maison Lagahe s’est installée boulevard Alsace Lorraine dans un espace de 800 m2, avec un parking privé. « Nous voulions de meilleures conditions de travail pour nos employés (coin repas et détente, douches et vestiaires à dispo, ndrl), un meilleur accueil pour nos clients et plus de diversités de ventes » souligne Laura. Aussi, tout a été pensé dans les moindres détails, des comptoirs de présentation tirés à quatre épingles – d’un côté la boucherie, de l’autre la partie charcuterie, traiteur et fromages (de chez Dominique Bouchait « Meilleur Ouvrier de France ») en passant par le coin fruits et légumes méticuleusement rangé (la plupart signés Meillon), l’épicerie fine qui donne envie de tout tester (notamment les bocaux maison) et cerise sur le gâteau, la cave à vins et alcools qui possède un bar où l’on peut déguster de jolis nectars, sous un original plafond en forme de squelette de bateau. Dans ce lieu de perdition gustative, Marie « à la caisse depuis une dizaine d’années », Hervé « sélectionneur des vins, l’ami de 30 ans », Cédric « qui coordonne tout à la boucherie », Baptiste « le super chef cuisinier » et Éric « au magasin » participent à la notoriété de la maison. Une maison qui depuis toujours, bien avant l’ouverture des nouvelles Halles de Pau, ouvre le dimanche matin.

LAGAHE
20 boulevard Alsace lorraine
64000 Pau
05 59 30 72 06

> Me retrouver sur la Blossom map !