« Nous voulons
réveiller le Hédas »

La boîte de nuit la plus explosive du Béarn existe depuis 20 ans. Plus qu’un club, le Durango a toujours été un émulateur artistico-social, illuminé, depuis
sa création, par un duo pas ordinaire : Yves et Rose.

Rose... un petit bout d’énergie à l’état brut, toujours derrière le bar, reconnaissable à ses boucles blondes à la Barbra Streisand version 80’s. À ses côtés, son fils Romain, cheveux longs, look cool, hyper motivé, a repris le flambeau. « Je veux garder l’âme du lieu tout en ajoutant ma patte personnelle, et continuer à marquer le monde de la fête et de la nuit. » Précurseur, le Durango l’a toujours été : « Le rock a fait notre succès en 89, se souvient Rose. Éric Delamare (ancien patron du Show Case, ndrl) nous a proposé de mixer du rock et c’est parti en flèche ! ». Aujourd'hui Romain conserve cette lignée « parce que les Stones, les Clash seront toujours des classiques du Dudu » tout en amenant ses notes de fraîcheur parfumées de hip-hop, funk, pop, électro « qu’on n’entend pas sur les radios commerciales ! » Et lorsqu’il n’est pas aux platines, il fait venir ses potes DJ’s pour des sets inspirés, organise des événements avec son association L’Observatoire, monte des « opé » culturelles estampillées Coup d’un Soir pour promouvoir le Hédas.

« Il faut montrer aux Palois qu’ils peuvent descendre et découvrir une ambiance familiale ! »

Car le Durango c’est aussi un bon état d’esprit où se succèdent plusieurs générations de fêtards, où se connectent aristos et anars, homos et hétéros, visages pâles et bronzés, stars parfois et anonymes flamboyants de tout âge, sous l’oeil attentionné de videurs bienveillants. Une sorte de guinguette moderne, chaleureuse et intimiste.

 

LE DURANGO
9 rue de La Fontaine
64000 Pau

Du mercredi au samedi: à partir de 1h du matin

Rédaction : Catherine NERSON
Photos : Jean-Michel DUCASSE


> Me retrouver sur la Blossom map !

en images